UNEDIC en danger !

mercredi 12 février 2014
par Ouebemasteur

UNEDIC 2014 : Ni régression, ni statu quo, Des droits nouveaux !

Le chômage ne se réduit pas à un chiffre ni à une courbe : c’est la situation que vivent au quotidien de plus en plus de femmes et d’hommes, de familles. La précarité se généralise pour des millions d’entre nous : le gouvernement et le patronat attaquent notre système de protection sociale, entraînant une forte dégradation des conditions de vies des chômeurs et précaires. La situation est exceptionnelle : presque 6 millions de chômeurs, DOM-TOM compris, toutes catégories confondues. Pourtant, moins d’un chômeur sur deux inscrit à Pôle Emploi touche une indemnisation alors que l’UNEDIC prévoit 63 200 chômeurs de plus pour 2014 ! Cette situation n’est plus tenable !

Nous, organisations de chômeurs, précaires, exigeons de nouveaux droits pour tous. Pas de modifications à la marge, mais une refonte totale système d’indemnisation, seule à même de répondre à l’urgence sociale !

Nous refusons tout retour à la dégressivité et tout recul des droits des chômeurs !

Nous revendiquons :

  • Un système d’indemnisation du chômage juste et équitable pour toutes et tous ;
  • Un revenu de remplacement décent pour toutes et tous, au minimum à hauteur de 80% du SMIC brut (allocations chômage et minima sociaux) ;
  • L’ouverture du droit à l’indemnisation dès le 1er jour travaillé ;
  • Le respect du droit à l’information des usagers par toutes les administrations ;
  • L’arrêt des formations bidons ! Plus de moyens pour des formations librement choisies ;
  • Un Pôle Emploi à visage humain : plus de moyens, plus d’effectifs, plus d’informations pour un vrai service public de l’emploi. Stop à la sous-traitance et à la politique du chiffre !
  • Les chômeurs et précaires ne sont pas des fraudeurs : arrêt immédiat des radiations-sanctions, des indus et des contrôles abusifs !
  • Le rétablissement d’un fond de secours pour les chômeurs ;
  • La taxation substantielle de tout recours abusif aux contrats courts et précaires ;
  • L’élargissement du financement de l’UNEDIC en taxant toutes les richesses produites ;
  • La participation des chômeurs aux négociations UNEDIC et partout où leur sort se décide.

Ne nous laissons pas condamner sans résister

Jeudi 13 Février 2014

Rendez-vous impératif : 9:30 à la Maison des Chômeurs et Citoyens Solidaires, 4, rue Levat à Montpellier, pour se rendre sur le lieu de l’action à 10:00

A l’appel de CREER/MNCP, Solidaires 34.

Voir dans l’agenda


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Aujourd'hui

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 20 septembre 2017

Publication

1706 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

73 aujourd'hui
101 hier
132938 depuis le début
54 visiteurs actuellement connectés