Déclaration intersyndicale européenne "Nous ne paierons pas leur crise"

mercredi 2 avril 2014
par Ouebemasteur

Réseau européen des syndicats alternatifs et de base

Ne payons pas leur crise !

Le 4 avril 2014, la Confédération Européenne des Syndicats organise une manifestation européenne à Bruxelles. Elle revendique une plus forte dimension sociale dans la politique de l’Union Européenne. Mais la politique de l’Union Européenne est antisociale, car l’Union Européenne est au service du patronat, des banques, des institutions internationales qui prétendent diriger le monde !

Il y a bien des raisons de manifester devant le Parlement européen qui, depuis des années, valide les directives qui s’attaquent à nos droits.

Organiser une manifestation européenne peut répondre à la nécessité d’unifier nos luttes. A condition que cela marque une nouvelle étape dans la construction d’un rapport de forces au niveau européen, permettant de s’opposer aux politiques d’austérité que patronat et gouvernements infligent aux populations. La CES n’envisage pas cette nouvelle étape. Les organisations du réseau européen des syndicats alternatifs et de base, oui !

La « crise » n’est pas un phénomène extranaturel ; c’est simplement l’état actuel du système capitaliste. Pour maintenir leurs marges bénéficiaires, pour continuer à s’en mettre plein les poches, actionnaires, banquiers et autres profiteurs attaquent fortement tous les droits sociaux que nous avons acquis lors des luttes sociales passées. Nous ne laisserons pas faire !

Les institutions européennes, les traités européens, ne nous protègent pas ; ils ont été créés pour soutenir celles et ceux qui nous exploitent. Chômage, précarité, pauvreté, flexibilité, racisme, voilà l’avenir que nous proposent celles et ceux qui gouvernent.

Au contraire, nous voulons construire un autre avenir, basé sur la satisfaction des besoins de tous, possible avec à une redistribution différente des richesses que nous produisons dans le monde.

Des délégations de plusieurs de nos syndicats seront présentes à Bruxelles le 4 avril, pour porter la voix du syndicalisme de lutte. Les syndicats alternatifs et de base travaillent à l’organisation d’une grève européenne ; nous avons déjà organisé des mouvements unitaires internationaux dans plusieurs secteurs professionnels ; une action interprofessionnelle est nécessaire.

PDF - 661.9 ko
2014_-_3_-_16_-_Manif_Bruxelles_4_avril.pdf

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Janvier

>>

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Aujourd'hui

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 16 janvier 2018

Publication

1843 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

24 aujourd'hui
135 hier
140485 depuis le début
19 visiteurs actuellement connectés