Pour les retraité-es, l’austérité accrue, c’est maintenant !

mercredi 23 avril 2014
par Ouebemasteur

Le premier ministre vient de préciser les économies que devront réaliser les salarié-es et les retraité-es, afin de pouvoir donner 35 milliards d’euros au patronat ! Pendant un an et demi, les 15 millions de retraités vont subir une baisse du pouvoir d’achat, ainsi que près de 7 millions de foyers avec enfant et plus de 6 millions de bénéficiaires d’aides au logement.

En effet, les prestations sociales ne seront pas revalorisées pendant 18 mois, jusqu’en octobre 2015, ce qu’aucun gouvernement n’avait osé faire jusqu’à présent. Les retraité-es sont volés de 1,3 milliard d’euros pour les pensions du régime de retraite de base et 2 milliards d’euros pour les retraites complémentaires.

Ces mesures alourdissent encore les sacrifices importants imposés récemment : les 0,35 milliard de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité Active) de 0,3 %, la suppression de la ½ part fiscale pour les personnes ayant eu 1 enfant et devenues seules, les 2 milliards de la contre réforme des retraites de 2013 (fiscalisation du supplément de 10 % de la pension pour avoir élevé 3 enfants, le retard de 6 mois de la revalorisation des pensions).

Pourtant la situation de nombreux retraité-es s’avère dramatique, dont les 42 % du régime général « bénéficiant » du « minimum contributif » de 687 €. Le sort des nouveaux retraités, ayant subi des interruptions de carrières et frappés par le cumul de toutes les contre réformes depuis 1986, est annoncé bien pire, l’étude rendue publique par l’Insee le 15 avril prévoit une baisse des pensions pouvant aller jusqu’à 30 % par rapport au salaire moyen.

Réunis en Assemblée générale, les retraité-es de l’UNIRS dénoncent la politique libérale d’austérité pour le plus grand nombre, imposée pour grossir les cadeaux au patronat et aux actionnaires. Ils refusent qu’on leur vole de l’argent pour donner aux riches. Ils seront massivement dans la rue le 1er mai, puis le 3 juin pour dire : ça suffit ! il faut remettre en cause la finance et satisfaire les besoins de la population.

Contacts presse : Gérard Gourguechon 01 59 38 20 00 Patrice Perret 06 25 94 78 00

18 avril 2014

PDF - 118.6 ko
Communique_Unirs.pdf

Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 novembre 2017

Publication

1789 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

59 aujourd'hui
66 hier
137066 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés