Solidaires soutient les manifestations contre la répression et la violence policière

jeudi 20 novembre 2014
par Ouebemasteur

Soucieux de servir au mieux les intérêts de ceux et celles qui exploitent la population, détruisent l’environnement et ne jurent que par le profit d’une minorité, le gouvernement veut faire taire les résistant-es, celles et ceux qui luttent pour une profonde transformation sociale.

Le gouvernement soutient sans relâche les patrons qui répriment les syndicalistes. Il dénonce publiquement les grévistes qui défendent leurs droits et ceux de la population.

Dans la même période, un cap supplémentaire a été franchi : La répression policière est de plus en plus forte. La police a tué un manifestant à Sivens. L’interdiction de manifestations, qui était une pratique d’exception inacceptable, devient maintenant une pratique courante... et sert au gouvernement à "justifier" la répression policière. La spirale policière, répressive et violente, est ainsi lancée !

Samedi 22 novembre, des manifestations unitaires contre la répression policière ont lieu partout en France. Elles se tiennent dans un cadre unitaire différent selon les régions.

L’Union syndicale SOLIDAIRES apporte tout son soutien à toutes ces initiatives, dans le respect de la diversité des choix politiques de chaque organisation et collectif militant, et sur la base de nos principes syndicaux : nous dénonçons les violences policières dont le gouvernement porte la responsabilité, nous appelons à s’organiser syndicalement pour agir collectivement, massivement et démocratiquement en défense des intérêts de la population.

Paris, le 20 novembre 2014

2014-11-20 violences policieres.pdf (83.7 ko)


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Decembre

>>

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Aujourd'hui

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 11 décembre 2018

Publication

1827 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
34 Auteurs

Visites

48 aujourd'hui
71 hier
159437 depuis le début
33 visiteurs actuellement connectés