Solidaires contre tous les fanatismes !

lundi 23 mars 2015
par Ouebemasteur

L’Union syndicale Solidaires tient à exprimer sa consternation et son indignation face aux attentats qui ont fait plus de 20 morts et plus d’une quarantaine de blessés au Musée du Bardo de Tunis. Par un tel acte, ses auteurs visent clairement le processus de construction de la démocratie dans le pays, mis en place après la révolution de 2011. Nous nous souvenons également du meurtre de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, perpétrés par les ennemis de la liberté et de la tolérance. Nous tenons à exprimer toute notre solidarité avec toutes celles et ceux qui ont été choqués dans le pays par ces assassinats. Nous pensons aux victimes et à leurs familles. Nous pensons aussi à toutes celles et ceux qui continuent à se battre dans le pays contre toutes les formes d’intolérance et de violence. Nous savons que les forces sociales et syndicales sont vives dans le pays et s’efforcent de construire un avenir que les révolutionnaires de 2011 ont appelé de leurs vœux, et qu’elles seront très actives lors du Forum Social Mondial.

L’Union syndicale Solidaires maintient sa décision de participer au Forum Social Mondial de Tunis qui se tiendra du 24 au 28 mars prochains.

En Tunisie comme en France, nous devons nous interroger sur ce qui pousse des individus à entrer dans un tel engrenage de violence et qui les amène à tuer de sang froid au nom d’une idéologie religieuse bancale. La misère endémique que produisent le capitalisme, les rapports de domination Nord-Sud et le fardeau de la dette, les engrenages militaires et l’absence de volonté de résoudre le conflit israélo-palestinien doivent être dénoncés aujourd’hui plus que jamais comme autant de causes importantes du désespoir d’une partie des individus qui sombrent dans le terrorisme. Tant que la pauvreté et l’injustice toucheront si violemment une partie des populations de telles horreurs risquent de se reproduire.

Enfin, en Tunisie, en France ou ailleurs, nous réaffirmons notre détermination à lutter contre tous les fascismes en reprenant nos propos de janvier 2015 après les attentats. Ces assassinats font le jeu de toutes les forces réactionnaires et des politiques impérialistes, qui l’utilisent pour construire une société toujours plus policière et prônent une unité nationale qui rassemblerait exploiteurs et exploités. L’Union syndicale Solidaires ne combattra pas pour la liberté et l’égalité aux côtés des ennemis de la liberté et de l’égalité.

20 mars 2015


Comm Solidaires attentat Tunis.pdf (122.6 ko)


Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 17 novembre 2017

Publication

1789 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

59 aujourd'hui
66 hier
137066 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés