Solidarité avec les réfugié-es

vendredi 12 juin 2015
par Ouebemasteur

200 réfugié-es, aidé-es de leurs soutiens, occupent actuellement une ancienne caserne située rue de l’Aqueduc à Paris.

Ils et elles sont encerclées par la police, qui a commencé à procéder à l’évacuation violente du lieu où ces réfugié-s souhaitaient trouver un lieu où se rassembler.

L’Union syndicale Solidaires condamne l’expulsion en cours.

Elle demande au gouvernement et à la Mairie de Paris de trouver une solution de logement d’urgence et d’accès rapide aux droits élémentaires pour les réfugié-e-s (soins, alimentation, accès à une information juridique de qualité). La demande d’asile, déposée par celles et ceux qui le souhaitent, quel qu’en soit le motif, ne devra pas faire les frais d’une même improvisation : les réfugié-e-s politiques et économiques ont droit à un examen approfondi de leur situation.

L’Union syndicale Solidaires, attachée comme organisation syndicale au droit de chacun-e à s’organiser collectivement pour faire valoir ses droits, demande que les mêmes autorités stoppent leur stratégie de dispersion de ces réfugié-es, qu’elles semblerait vouloir cacher pour éviter la responsabilité politique soulevée par leur visibilité.

La responsabilité des institutions internationales et européennes existe dans les choix géopolitiques opérés, de la colonisation à aujourd’hui. La responsabilité politique de favoriser toujours plus les multinationales et le pillage des pays dits "d’émigration" ne peut pas se masquer à coup de tonfas.

L’Union syndicale solidaires s’inscrit depuis sa création dans des luttes concrètes de solidarité internationale, pour que chacun et chacune puisse vivre normalement, où il le souhaite.

Paris, le 11 juin 2015, 21h00


2015-06-11 com réfugiés 2def - document PDF - 67 ko


Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 20 novembre 2017

Publication

1794 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
48 hier
137307 depuis le début
60 visiteurs actuellement connectés