Solidarité avec les travailleur-euses de Turquie et du Kurdistan après l’attentat à Ankara

lundi 12 octobre 2015
par Ouebemasteur


Solidarité internationale avec les travailleurs et travailleuses du monde entier, et aujourd’hui en particulier avec celles et ceux de Turquie et du Kurdistan après l’attentat à Ankara !


Samedi 10 octobre, un attentat meurtrier a été perpétré à Ankara dans un meeting pour la paix au Kurdistan, organisé par le syndicat des fonctionnaires (KESK), la Confédération des syndicats de travailleurs (DISK), l’union des Chambres d’ingénieurs et d’architectes (TMMOB) et l’Union des médecins (TTB), appuyés notamment par des organisations féministes et des partis politiques.

Cet attentat a causé plus d’une centaine de morts et des centaines de blessé-e-s.

A quelques jours des élections législatives anticipées, un tel acte ne peut que rappeler l’attentat commis le 20 juillet 2015, un autre attentat kamikaze perpétré dans le Centre Culturel d’Amara à Suruc. On ne peut ignorer non plus que le gouvernement turc a produit et entraîné une escalade de la violence dans la région, décrétant un couvre-feu dans plusieurs villes pendant plusieurs semaines et multipliant les arrestations et les violences, dont la population civile a été largement victime. Ainsi, plusieurs villes kurdes comme Cizre, Nusaybin, Sur, Hazro, Diyarbakir, Yenisehir, Silopi sont soumises à des blocus qui empêchent la population d’avoir accès aux soins et aux produits de première nécessité. La police et l’armée turques y mènent une répression sanglante.

On ne peut ignorer aussi le silence des autres Etats concernant ces faits, alors que la Turquie vient de passer un nouvel accord avec l’UE qui vise à contrôler davantage le flux des migrant-e-s et exilé-e-s qui passent par son territoire. En échange de quoi, le gouvernement turc obtient la complaisance vis-à-vis de sa politique répressive et sanglante contre le mouvement politique kurde et les mouvements sociaux des gouvernements européens et des pays membres de l’Otan en général.

L’Union syndicale Solidaires s’associe aux familles des victimes de cet attentat auxquelles elle exprime toute sa solidarité.

Nous dénonçons de tels actes de violence qui visent les populations civiles et ne cherchent qu’à produire une escalade de la terreur et de la violence.

Nous adressons, en particulier, toute notre solidarité aux syndicalistes visé-e-s par cet acte, qui luttent pour la démocratie et une paix juste et durable au Kurdistan.

Nous les assurons de tout notre soutien aujourd’hui comme demain.

Aujourd’hui, lundi 12 octobre, les syndicats et organisations ont lancé un appel à une grève générale de deux jours dans le pays pour dénoncer ces crimes et exiger l’arrêt des violences. Nous soutenons cette mobilisation et envoyons tous nos vœux de plein succès à nos camarades.

Nous sommes avec vous, vous n’êtes pas seul-e-s ! Solidarité internationale avec les travailleurs et travailleuses du monde entier, et aujourd’hui en particulier avec celles et ceux de Turquie et du Kurdistan !


Documents à télécharger

  1. Solidarité avec les travailleur-euses de Turquie et du Kurdistan après l’attentat à Ankara

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Aujourd'hui

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 18 septembre 2018

Publication

2018 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
33 Auteurs

Visites

34 aujourd'hui
50 hier
154733 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté