Contre les débordements de l’Intérieur

mardi 17 octobre 2017
par Ouebemasteur

Lettre ouverte Syndicat de la magistrature

Madame la garde des Sceaux,

A l’Assemblée cette semaine, interrogé sur l’agression de pompiers, Gérard Collomb, en qualifiant audacieusement cet acte d’attentat, a affirmé avec aplomb : « La justice sera impitoyable ». Dans l’univers du ministère de l’Intérieur, ce dérapage extrait des questions au gouvernement est loin d’être isolé.

Vous n’occupiez pas encore vos fonctions que Gérard Collomb signifiait, dès son arrivée place Beauvau, qu’il œuvrerait en matière de justice pénale pour que « le délit, l’incivilité puissent être immédiatement sanctionnés » et que « lorsqu’une agression est commise (…) on ne voi(e) pas celui qui a commis l’agression le lendemain dans son quartier ». Jouant le peuple contre la justice, et en fait la justice contre le peuple, il érigeait la tranquillité publique en « première des libertés ». Répétée à l’envi à chacun de ses déplacements, la tirade populiste n’a pas suscité de votre ministère la moindre réaction. Encore récemment, vous assuriez au contraire travailler en bonne intelligence avec l’Intérieur, qui entend pourtant par ces propos dicter à la fois le tempo et la nature de la réponse pénale.

[...]

>> Contre les débordements de l’Intérieur


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Decembre

>>

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Aujourd'hui

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 14 décembre 2018

Publication

1830 Articles
Aucune brève
17 Sites Web
34 Auteurs

Visites

16 aujourd'hui
88 hier
159711 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés