Nanterre : le président matraque, la ministre applaudit !
mercredi 11 avril 2018
par Ouebemasteur

L’université de Nanterre a été le théâtre de scènes d’une rare violence, dans la lignée des attaques contre les étudiant·es mobilisé·es de Montpellier ou Tolbiac. A une (petite) différence près : c’est cette fois le président de Nanterre qui a lâché les forces de l’ordre à deux reprises sur ses étudiant.es. Bilan de l’opération, sept interpellations et deux étudiant·es blessé·es hospitalisé·es.


Document à télécharger

  1. cp_nanterre - Document PDF (178 Ko)