Communiqué intersyndical : les exigences sociales doivent être entendues !

Mis en avant

Ce dimanche 7 juillet, la participation au second tour des élections législatives a atteint un record. C’est un signal démocratique fort, une mobilisation citoyenne inédite depuis de nombreuses années.

Nos organisations saluent ce sursaut démocratique et républicain. Celui-ci ne doit pas cacher que les résultats de ces élections législatives sont un signal et une alarme pour chacun et chacune d’entre nous. Le message des électeurs et électrices doit être entendu. Après ces élections législatives, les attentes des travailleurs et travailleuses que nos organisations portent chaque jour demeurent. Il y a urgence à ce que la parole des travailleuses et des travailleurs soit plus et mieux prise en compte.

Continuer la lecture

Après les élections : gagner les revendications !

Les élections législatives sont passées mais rien n’est réglé. Notre syndicat a fait campagne contre l’extrême droite incarnée par le Rassemblement national, car son projet est contraire à nos valeurs d’égalité, d’antiracisme, de féminisme, de solidarité, de justice et parce qu’il est un danger pour nos libertés.

Pour autant, tout reste à faire. Si le Rassemblement national ne gouverne pas, nous ne pouvons nous en contenter. Passé le temps des élections, c’est maintenant le temps des revendications.

Continuer la lecture

Stop Mégabassines : Ne laissons pas Darmanin nier les décisions de justice sur les bassines et nous empêcher de manifester !

Ce matin du 15 juillet 2024 sur France info, le ministre de L’intérieur sur le départ, M. Darmanin, s’est employé une nouvelle fois à décourager les opposant.es aux bassines de se rendre à une manifestation.

Les procédés grossiers sont les mêmes qu’à la veille de la mobilisation de Sainte-Soline l’an dernier : annoncer le pire, étaler ses fantasmes et répandre la peur pour justifier la répression. C’est tout ce qui reste à ce gouvernement quand il ne supporte plus que la population exerce son droit de manifester. A moins, comme cet hiver, que les manifestations et « débordements » soient adoubées par la FNSEA et puissent être détournées au profit du lobby agro-industriel avec la protection des gendarmes.  

Continuer la lecture

Déclaration du comité national de Solidaires

L’Union syndicale Solidaires réunie en comité national ce jour, se félicite que la mobilisation des organisations du mouvement social ait contribué à faire barrage à l’extrême droite.

Pour autant, rien n’est réglé. Le RN augmente significativement le nombre de ses député-es et ses moyens financiers pour promouvoir ses idées rétrogrades, racistes et accentuer son imposture sociale.

Continuer la lecture

Et maintenant, tout reste à faire

Les premiers résultats du second tour des élections législatives sont désormais connus.

Le Rassemblement national n’obtient pas de majorité absolue. Il s’agit d’un soulagement pour des millions de personnes.
L’Union syndicale Solidaires salue la large mobilisation de ses adhérent·es mais aussi de nombreuses organisations syndicales et plus généralement du mouvement social qui a permis d’empêcher que survienne la catastrophe annoncée d’une prise du pouvoir par l’extrême droite.

Continuer la lecture

Déclaration intersyndicale : Battre l’extrême droite et gagner le progrès social !

L’extrême droite est arrivée en tête des suffrages lors du premier tour des élections législatives. Ce résultat est une alerte inquiétante. Mais rien n’est joué. Les organisations syndicales CFDT, CGT, UNSA, FSU et Solidaires appellent à un sursaut démocratique, social et républicain dans les urnes dimanche 7 juillet.

L’extrême droite ne doit pas prendre les rênes du pouvoir. Jamais nous ne mettrons dos à dos l’extrême droite avec une quelconque autre force politique.

Continuer la lecture

Solidaires et internationalistes, contre l’extrême droite nationaliste et xénophobe

Le socle idéologique du Rassemblement national et de toute l’extrême droite sont le nationalisme, le racisme (voir le 4 pages « Racisé·es et étrangèr·es ») et le patriarcat (voir le 4 pages « Femmes et minorités de genre »). Le RN a un projet fondamentalement nationaliste et xénophobe qui s’oppose à notre syndicalisme de transformation sociale et internationaliste.
Le Rassemblement national et plus largement les partis d’extrême droite sont nos ennemis. Ils mènent des politiques réactionnaires, racistes, xénophobes et en faveur du patronat, mais aussi du colonialisme. Les personnes racisées sont rendues coupables de tous les maux, et les solutions sont toujours recherchées du côté de l’ultralibéralisme. Partout dans le monde où ils sont arrivés au pouvoir, les droits des travailleurs et travailleuses, des femmes, des minorités de genres, des personnes racisées et des populations autochtones ont reculé, les violences contre les immigré·es et les personnes LGBTQI+ ont augmenté.
Partout l’extrême droite est un danger mortel pour le monde du travail.

Continuer la lecture

Le RN on n’a jamais essayé ? Sauf au parlement européen, à l’assemblée nationale, et dans nos collectivités territoriales

AU PARLEMENT EUROPÉEN

Malgré ce qu’ils racontent, les députés RN ne siègent pas ou très peu et leurs votes sont réactionnaires, autoritaires et anti-sociaux :
CONTRE le renforcement des salaires minimum, CONTRE un revenu minimum inclusif,
CONTRE toutes les initiatives pour une transition écologique,
CONTRE toutes les propositions visant à protéger ou accroître les droits des minorités de genre LGBTQI+ mais également des droits des femmes, notamment en matière d’avortement et d’égalité salariale.
CONTRE les libertés individuelles, les droits de la presse ou des consommateurs.ices.

Continuer la lecture