Violences et arrestations arbitraires à Béziers : communiqué de SOLIDAIRES 11 et 34, de l’UL SUD SOLIDAIRES biterroise et de SOLIDAIRES Etudiant.e.s Montpellier

Mis en avant

Mardi dernier, lors de la manifestation intersyndicale contre les idées d’extrême-droite à Béziers, nos militant-e-s et notre banderole ont été chargé-e-s par la police sans aucune raison. Plusieurs personnes ont été violemment poussé-e-s et frappé-e-s par les policiers et les CRS venus en renfort, occasionnant des blessures qui ont mené jusqu’à 3 jours d’ITT pour l’un de nos camarades. A l’issue des contrôles d’identités d’une dizaine de camarades qui se sont passés avec tension et véhémence venant des policiers, deux de nos camarades ont été arrêté-e-s et envoyé-e-s au commissariat. Iels sont ressorti-e-s 5 heures plus tard avec une assignation à comparaître.

Continuer la lecture

Libération immédiate des étudiants arrêtés pendant la manifestation contre l’extrême-droite à Béziers

Deux adhérents de Solidaires étudiant-e-s, qui n’ont commis aucune violence, ont été arrêté pendant la manifestation unitaire de ce jour à Béziers. Nos organisations1 demandent leur libération immédiate et dénoncent les arrestations arbitraires de syndicalistes.

  1. CGT, FSU, Solidaires ↩︎

Communiqué de presse suite à l’annonce de la venue d’Eric Zemmour à Montpellier : rassemblement mardi 23 janvier à 18h au parc Alain Bashung

Eric Zemmour, président du parti fasciste Reconquête, condamné plusieurs fois (en particulier pour provocation à la haine raciale, injures publiques à caractères raciste et homophobe…) tient un meeting dans la salle Dieze à Montpellier mardi 23 janvier 2024. Si la réunion publique était maintenue, ce serait une grave première à Montpellier : il est inacceptable qu’un meeting fasciste, durant lequel des torrents de haine raciste vont être déversés, se tienne à Montpellier ! Les organisations signataires appellent à se mobiliser contre ce rassemblement.

Continuer la lecture

Stop aux attaques contre le mouvement féministe ! Nous refusons l’instrumentalisation de nos luttes.

Les manifestations du 25 Novembre contre les violences faites aux femmes et minorités de genre ont été un franc succès populaire avec près de 100 000 participantes partout en France. Cela montre une fois de plus la force de la mobilisation pour en finir avec les violences. Cependant, nous, associations et collectifs féministes, membres des collectifs de l’organisation de la manifestation parisienne du 25 novembre, sommes aujourd’hui accusées sur les réseaux sociaux et par certains médias de nier les violences sexuelles et féminicides perpétrés contre des femmes juives en Israël par le Hamas le 7 octobre, et d’avoir empêché de manifester à Paris ce samedi un collectif venu dénoncer ces violences.

Continuer la lecture

Se défendre et combattre la déferlante de racisme anti-arabe et anti-musulman

Samedi 25 novembre, un groupe d’extrême-droite a organisé une tentative « d’expédition punitive » raciste à Romans-sur-isère en criant des slogans comme « Islam hors d’Europe », « La France aux Français ». Ils ont attaqué le quartier de la Monnaie, avec l’intention affichée d’aller frapper des personnes supposées être d’origine maghrébine, instrumentalisant la mort de Thomas à Crépol la semaine dernière. Les participants à cette attaque sont présentés dans de nombreux médias comme des « militants » renvoyant les idées d’extrême droite à une opinion comme une autre. Ce n’est pas un événement isolé.

Continuer la lecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE élu-es, associations, Syndicats : Solidaires avec le maire de Saint-Brevin-les-Pins

Nous, élu·es de l’ANVITA, membres d’ONG, d’associations et de syndicats, tenons à apporter notre soutien sans faille à M. Yannick Morez, maire de Saint-Brevin-les-Pins, suite à l’annonce de sa démission, poussée par les menaces et violences de l’extrême droite qui l’ont visé personnellement en mars dernier.

Continuer la lecture